Votre enfant 1-3 ans

Lui faire aimer les crudités


Les crudités constituent une source très précieuse de vitamines. De cela vous êtes convaincue ! Mais il va falloir redoubler de créativité pour amener votre petit bout à en manger tous les jours ! Suivez le chef.

Pourquoi il n'aime pas les crudités

  • A cet âge-là, il déteste la nouveauté. " Pas bon " signifie " connais pas ". Comprenez : " je n'en mangerai pas ".
  • On lui en a déjà présenté (à la crèche, chez sa mamie… ), mais la forme n'y était pas. Souvenez-vous que tout ce qui n'est pas beau n'est pas bon. Une grosse feuille de salade non assaisonnée dans un coin de l'assiette, il y a de quoi rebuter les apprentis gourmets les plus téméraires, non ?
  • " Ça gratte et ça pique ". Les crudités sont des aliments plus durs que les légumes cuits, donc plus difficiles à mâcher. Parfois aussi, les petits sont dégoûtés par le goût exacerbé, trop fort, de certains légumes. Pas évident d'apprécier l'amertume d'une salade d'endives à 2 ans !

Pourquoi les lui faire aimer ?

  • Il est important d'alterner la consommation de légumes, une fois crus, une fois cuits, et de prévoir au moins une portion de crudités par jour d'environ 100 g pour les enfants à partir de 2-3 ans.
  • Les fruits et les légumes, naturellement riches en eau, en minéraux et en fibres, sont sans doute les aliments les plus protecteurs contre un grand nombre de maladies.
  • Les légumes crus contiennent deux à trois fois plus de vitamine C que les végétaux cuits, de la soupe par exemple.
  • Apprendre à manger des fruits et des légumes dès le plus jeune âge permet aux gastronomes en culottes courtes de développer leurs aptitudes à découvrir de nouvelles saveurs et d'enrichir leur palette alimentaire.

1 2